La belle plume de Marcel Aymé... Dégusté sur une terrasse parisienne, un après-midi de mai 2019. Paris sous l’occupation. Le marché noir bat son plein : deux hommes fendent la nuit, chargés de vivres clandestins. Une traversée mythique, adaptée à l’écran en 1956 avec Jean Gabin dans le rôle de Grandgil.


"Brillant de lune et d’étoiles, le ciel était d’un bleu glacé. À l’approche de la porte Saint-Martin, quelques silhouettes de passants surgissaient dans les coulées de lune et le pas des femmes chaussées de bois résonnait longtemps dans la nuit. Comme ils se disposaient à franchir la ligne des boulevards, les deux hommes durent s’arrêter pour laisser passer une escouade de soldats allemands à bicyclette. La carabine en bandoulière, les cyclistes casqués roulaient silencieusement en direction de l’Opéra. Les valisards entraient dans une zone dangereuse." Page de l'éditeur Pour acheter ce livre chez Amazon

  • Krigou

Une des réussites les plus jubilatoires de Charles Williams, grand spécialiste des atmosphères sudistes, des machinations qui tournent mal et des femmes fatales.


"Madox, un vagabond pas vraiment recommandable, arrive dans une petite ville paumée du Texas où il se trouve un emploi de vendeur de voitures. Mais pourquoi s’échiner ainsi, alors que la banque locale paraît si vulnérable ? Comme si de telles idées ne suffisaient pas à risquer de lui attirer des ennuis, Madox se sent vite tiraillé entre deux femmes dont l’une est merveilleusement innocente et l’autre dangereusement torride. Très vite, les nuages s’accumulent au-dessus de lui."


Un roman adapté à l’écran par Dennis Hopper (1990), avec Don Johnson, Virginia Madsen et Jennifer Connelly.


Page de l'éditeur Pour acheter ce livre chez Payot

  • Krigou

Voici le type de roman qui une fois que l'on a commencé de le lire, on ne peut plus le lâcher. Grand prix du roman policier 2018.


Jake Hinkson rend hommage aux classiques du roman noir américain et aux films de séries B des années 40 et 50.


"Billie Dixon sillonne les États-Unis des années 1940, s’efforçant de vendre des films dans les salles de cinémas des petites villes du Midwest. Elle apprécie son boulot et le contact avec les clients. Jusqu’à ce que dans un bled paumé de l’Arkansas, un prédicateur fanatique s’en prenne à elle, bien décidé à bouter hors de la ville tout ce qui ressemble à du cinéma. Billie aimerait bien le convaincre de changer d’avis, mais les choses se compliquent encore lorsqu’elle commence à se sentir attirée par Amberly, l’épouse du pasteur."


Un désir qui va la conduire à s’emmêler dans un filet de mensonges et de supercheries, jusqu’à l’inévitable point de non-retour.


Bel hommage aux classiques du genre, Sans lendemain est un bâton de dynamite dont la mèche se met à crépiter dès le premier paragraphe. Un roman de la même veine que 1275 âmes de Jim Thompson Page de l'éditeur Pour acheter ce livre chez Payot



Editions Libellules
©2018 - 2020