top of page
  • Instagram
  • Photo du rédacteurKrigou

Annie Ernaux - La Place

Annie Ernaux est une écrivaine contemporaine, connue pour ses écrits autobiographiques.

Née en 1940 en Seine-Maritime, à Lillebonne, elle passe son enfance et sa jeunesse à Yvetot, dans un milieu modeste. Dès avant sa naissance, ses parents se sont affranchis de leur condition d'ouvrier en achetant un café-épicerie à Lillebonne. Ils rêvent d'ascension sociale, pour eux et leur fille. Alors que celle-ci a cinq ans, ils acquièrent un café-alimentation à Yvetot. Annie, qui grandit dans ce café, au milieu de la clientèle, obtient de bons résultats à l'école.


Résumé : Il n'est jamais entré dans un musée, il ne lisait que Paris-Normandie et se servait toujours de son Opinel pour manger. Ouvrier devenu petit commerçant, il espérait que sa fille, grâce aux études, serait mieux que lui. Cette fille, Annie Ernaux, refuse l'oubli des origines. Elle retrace la vie et la mort de celui qui avait conquis sa petite «place au soleil ». Et dévoile aussi la distance, douloureuse, survenue entre elle, étudiante, et ce père aimé qui lui disait : « Les livres, la musique, c'est bon pour toi. Moi, je n'en ai pas besoin pour vivre. »


Le livre avec lequel Annie Ernaux a véritablement trouvé sa voix, application du principe d’« écriture plate » qu’elle a forgé, c’est-à-dire sans émotion, à l’appui d’un vocabulaire simple et de phrases dépouillées à l’extrême. Récit « né de la douleur d’avoir perdu son père », la romancière, qui a migré vers le monde « petit-bourgeois », y dresse le portrait de cet homme et évoque son café-épicerie d’Yvetot en Normandie, symbole d’ascension sociale pour lui, mais lieu d’aliénation et d’enfermement pour elle. Quelle place eut ce père dans la famille ? Quelle place lui a-t-il laissée ? Quelle place dans la société ? « La Place » a décroché le prix Renaudot en 1984 et s’est écoulé à près d’un million d’exemplaires.














6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page