krigou.jpg
  • Krigou

Hiéroglyphes colorés - cs0420

Mis à jour : juil. 24

Mon dessin du 23 juillet 2020, repris selon la méthode décrite ici


L’écriture hiéroglyphique égyptienne est un système d'écriture figurative : les caractères qui la composent représentent en effet des objets divers, — naturels ou produits par l'Homme —, tels que des plantes, des figures de dieux, d'humains et d'animaux, etc. (cf. classification des hiéroglyphes). Les égyptologues y distinguent traditionnellement trois catégories de signes :

  • les signes-mots (ou idéogrammes), qui désignent un objet ou, par métonymie, une action

  • les signes phonétiques (ou phonogrammes), qui correspondent à un son (consonne, suite de consonnes ou voyellea)

  • les déterminatifs, signes « muets » qui indiquent le champ lexical auquel appartient le mot.

Source : Wikipedia


L'album de Krigou
« Là où le sol s'est enlaidi, là où toute poésie a disparu du paysage, les imaginations s'éteignent, les esprits s'appauvrissent, la routine et la servilité s'emparent des âmes, et les disposent à la torpeur. Élisée Reclus »

Editions Libellules
©2018 - 2020