top of page
  • Instagram
  • Photo du rédacteurKrigou

La Symphonie pastorale d'André Gide

Dans les années 1890, Gertrude, une jeune fille aveugle et orpheline de sa tante qui vient de mourir, est recueillie par un pasteur qui lui propose de vivre avec sa femme, Amélie, et ses cinq enfants dans une petite chaumière du Jura neuchâtelois en Suisse. Dans son journal, le pasteur raconte l’éducation protestante qu’il donne à Gertrude, dont il finit par tomber amoureux. Son fils Jacques tombe également amoureux de Gertrude. Lorsque le pasteur s’en rend compte, il lui ordonne de partir.

Une opération donne la vue à Gertrude et, voyant le père et le fils, elle tombe amoureuse de Jacques plutôt que du pasteur, même si, encore aveugle, elle avait davantage de sentiments amoureux pour ce dernier. Entre-temps, Jacques s'est converti au catholicisme, rejetant ainsi définitivement son père pasteur, et a pris l'habit de moine. Il renonce donc également à ses sentiments pour Gertrude. La vue permet à Gertrude d’observer tout ce que le pasteur lui avait caché, le mal et le péché, durant des années pour protéger le sentiment de bonheur qu’il avait tenté de susciter chez elle. Attristée par ses découvertes, et par le fait qu'elle prend une place importante dans la famille, après une tentative de suicide au cours de laquelle elle s’est presque noyée, Gertrude finit par mourir d'une pneumonie quelques semaines après l’opération qui lui a permis de voir. (Source : Wikipédia)


8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page