top of page
  • Instagram
  • Photo du rédacteurKrigou

Le sang noir - Louis Guilloux

L'action se déroule sur une journée de 1917, dans une ville qui n'est pas nommée, mais il s'agit très certainement de Saint-Brieuc, la ville à laquelle Louis Guilloux sera toute sa vie attaché. Le personnage principal, François Merlin, est un professeur de philosophie, mais que tout le monde surnomme Cripure pour « Critique de la raison pure », d'après l'ouvrage célèbre de Kant que le professeur cite sans cesse. Cripure est un homme dont l'intelligence supérieure a le tort de rendre manifestes les ridicules et la bêtise de ses concitoyens. Aussi cet intellectuel, à l'ancienne notoriété acquise après quelques ouvrages érudits, dont une thèse sur un philosophe local, Turnier, qui s'est suicidé par amour, est-il raillé par ses élèves et une bonne partie de la ville qui se moquent de ses grands pieds et de sa dégaine, surtout lorsqu'il divague dans les rues, affublé d'une peau de bique. Il est en effet atteint d'acromégalie, comme le philosophe et sociologue Georges Palante, ancien professeur et ami de Guilloux, qui a inspiré le personnage. Il vit avec Maïa, une grosse femme rude et sotte et, dans le fouillis de son bureau, entouré de la puanteur des chiens, il rêve au chef-d'œuvre qu'il projette d'écrire et songe sans cesse à Toinette, cette femme qu'il a aimée, mais qui s'est détournée de lui pour un officier.



2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page