• Krigou

La jeunesse éternelle n'existe pas

Mis à jour : 19 déc. 2020

Un portrait avec réflexion dans une vitre... D'après une photo de Jessica Drossin. Réf. CS5220 Acrylique 40 x 30 Le reflet dans la vitre, symbolise la dégradation de la beauté qui n'est pas éternelle. La toile montre que la vieillesse a aussi sa part de beauté. Il suffit dans son esprit, d'abolir les canons de beauté qui nous sont inculqués par la pub, les réseaux sociaux et de regarder avec un oeil neuf, débarrassé de ses scories... 7° Sixième pose de couleurs - Version finale

6° Cinquième pose de couleurs - l'arrivée de la vieillesse

5° Quatrième pose de couleurs - Reprise de l'oeuvre 2

4° Troisième pose de couleurs - Reprise de l'oeuvre - J'aime pas l'échec

3° Deuxième pose de couleurs - Probable abandon de l'oeuvre

2° Première pose de couleurs

1° Esquisse au crayon Caran d'Ache 2B et 4B


28 vues0 commentaire

Editions Libellules
©2018 - 2020