• Krigou

Ravage - René Barjavel




Ravage est un roman de science-fiction post-apocalyptique écrit par René Barjavel, paru en 1943. Le récit est une dystopie révélant le pessimisme de l'auteur à l'égard de l'utilisation du progrès scientifique et des technologies par les hommes. Ravage présente le naufrage d'une société mature, dans laquelle, un jour, l'électricité disparaît et plus aucune machine ne peut fonctionner. Les habitants, anéantis par la soudaineté de la catastrophe, sombrent dans le chaos, privés d'eau courante, de lumière et de moyens de déplacement. Il s'agit d'un thème typique de la science-fiction post-apocalyptique, brossant le portrait de la fin de l'humanité technologique et la reconstruction d'une civilisation sur d'autres bases. (Source : Wikipedia)


Une fois en sécurité dans le sud de la France, François le chef de la civilisation restante ne propose pas l’établissement d’une démocratie. Il profite de son aura de sauveur pour prendre la tête de toute la vallée, choisit lui-même son successeur. Le Patriarche fait brûler les livres car le savoir et la science sont les causes indirectes de la chute de la civilisation. Seuls quelques livres de poésie sont conservés afin d’apprendre à lire à une élite. Une nouvelle société et les mêmes travers. Jusqu’à la fin, preuve ultime s’il en faut, que l’homme est voué à reproduire les mêmes erreurs et à ne jamais apprendre de son histoire. (Source: abracadabooks.com/)


Extrait

«– Vous ne savez pas ce qui est arrivé ? Tous les moteurs d'avions se sont arrêtés hier à la même heure, juste au moment où le courant flanchait partout. Tous ceux qui s'étaient mis en descente pour atterrir sur la terrasse sont tombés comme une grêle. Vous n'avez rien entendu, là-dessous? Moi, dans mon petit appartement près du garage, c'est bien un miracle si je n'ai pas été aplati. Quand le bus de la ligne 2 est tombé, j'ai sauté au plafond comme une crêpe... Allez donc jeter un coup d'œil dehors, vous verrez le beau travail!»


Pour acheter ce livre chez Amazon

L'album de Krigou
« Là où le sol s'est enlaidi, là où toute poésie a disparu du paysage, les imaginations s'éteignent, les esprits s'appauvrissent, la routine et la servilité s'emparent des âmes, et les disposent à la torpeur. Élisée Reclus »
krigou.jpg

Editions Libellules
©2018 - 2020